mygale de provence avec ses mensurations et risques pour les humains

Mygale de provence : Taille et dangers

Je vous emmène à la découverte de la fascinante mygale de Provence, une espèce méconnue qui vit dans notre belle région. Vous apprendrez aussi quelles sont ses caractéristiques, son mode de vie et bien sûr, quelle est sa taille.

La mygale de Provence : une araignée discrète mais intrigante

La mygale de Provence, ou Nemesia caementaria pour les intimes, est une espèce d’araignée appartenant à la famille des Mygalomorphes, tout comme ses célèbres cousines sud-américaines comme la fameuse mygale Goliath. Elle se rencontre principalement dans le sud de la France, en particulier dans notre chère région provençale, où elle avance à pas feutrés entre les collines et les vignobles.

Soyons honnêtes, la mygale de Provence ne jouit pas d’une excellente réputation auprès des phobiques des araignées. Avec ses poils hérissés et ses pattes démesurées, il est facile de comprendre pourquoi certaines personnes ressentent un peu d’appréhension lorsqu’elles entendent parler de cette créature.

Des particularités propres à l’espèce

Malgré les craintes qu’elle peut susciter, la mygale de Provence est dotée de plusieurs particularités qui la rendent unique en son genre. Pour commencer, elle est l’une des rares espèces de mygalomorphes à être présente en Europe, et même la seule représentante autochtone dans le sud de la France.

Cette araignée se distingue aussi par quelques spécificités anatomiques intéressantes, comme sa taille plutôt modeste, du moins pour une mygale, et ses poils urticants beaucoup moins développés que chez certaines autres espèces, notamment les mygales appartenant à la famille des Theraphosidae.

illustration détaillée mygale provençale montrant taille et menace potentielle

La taille de la mystérieuse mygale de Provence

Une mygale plus petite que celles d’Amérique latine

La taille de la mygale de Provence n’excède pas une dizaine de centimètres, pattes étendues. Cela peut sembler déjà impressionnant pour certains, mais il faut savoir que c’est bien moindre comparé aux géantes d’Amérique latine, dont certaines peuvent atteindre jusqu’à 30 cm de diagonale !

Au repos, encore recroquevillée sur elle-même, la mygale de Provence mesure entre 3 et 6 cm de longueur pour le corps seulement. En termes d’envergure, nous parlons alors de quelques centimètres de moins que lorsque ses pattes sont étendues.

Les différences entre mâles et femelles

Il existe certaines différences de taille entre les mâles et les femelles de mygales de Provence. Les premiers sont un peu plus petits que leurs congénères féminines, avec des dimensions légèrement inférieures d’environ 10 à 20%. Ils possèdent aussi des pattes plus fines, et leur abdomen est relativement moins épais.

Un mode de vie fascinant développé en fonction de sa taille

Si la taille de la mygale de Provence peut sembler imposante pour une araignée européenne, elle n’est pas sans conséquence sur son mode de vie. En effet, cette espèce a su développer différentes stratégies afin de tirer le meilleur parti de sa morphologie particulière.

La construction de terriers

  • La mygale de Provence vit dans des terriers qu’elle creuse elle-même dans le sol. Ces abris souterrains lui permettent de rester à l’abri des prédateurs et des conditions climatiques extrêmes, tout en ayant toujours à portée de pattes toutes sortes de ressources nourricières.
  • Les terriers des mygales de Provence sont de véritables chefs-d’œuvre d’architecture naturelle. Chaque tunnel est constitué d’une entrée étroite, qui s’élargit progressivement pour former une chambre spacieuse où l’araignée peut se désaltérer, chasser ou même pondre ses œufs.

Vue détaillée d

Une chasse solitaire pour une vie nocturne bien remplie

La mygale de Provence est une chasseuse redoutable qui poursuit sa quête alimentaire principalement la nuit, lorsque l’obscurité lui confère un avantage certain sur ses proies. Ses pattes puissantes et épineuses lui permettent d’attraper rapidement et avec précision toutes sortes d’invertébrés, comme les criquets, les scarabées, mais aussi d’autres araignées plus petites.

En dépit de leur taille imposante, les mygales de Provence sont loin d’être des machines à tuer insensibles. Elles ont plutôt tendance à se montrer discrètes lorsqu’elles traquent leurs proies, utilisant leur camouflage naturel pour s’approcher au plus près et éviter ainsi une confrontation directe avec leurs ennemis jurés que sont les oiseaux et les petits mammifères insectivores.

En conclusion

Vous voilà désormais incollable sur la mygale de Provence et sa mystérieuse taille. N’hésitez pas à partager avec vos amis et connaissances ces informations sur cette espèce qui mérite d’être mieux connue pour contribuer à la préservation de sa biodiversité unique dans notre région.

David Lapuis

Je m'appelle David Lapuis, j'ai 27 ans et je suis passionné par le matériel de jardinage. Les tracteurs, les tondeuses et autres outils de jardinage n'ont plus de secrets pour moi. J'adore partager mon expérience et mes connaissances dans ce domaine. Mon but est de vous aider à choisir le meilleur équipement pour votre jardin et de vous donner des conseils pour l'entretenir.

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires